[CYCLE 3 SÉANCE 2] Smart Cities, technologies numériques et aménagement : du contrôle vertical, des usages horizontaux et de l’appropriation transversale des territoires

Nous nous retrouvons, mercredi 15 Mai 2013, pour la deuxième séance du cycle 3 du séminaire-atelier de recherche de Visions Urbaines (Département de Géographie, ENS-Ulm) qui s’intitule :

smart city

 Smart Cities, technologies numériques et aménagement : du contrôle vertical, des usages horizontaux et de l’appropriation transversale des territoires.

 Pour rappel, le cycle 3 a pour thématique principale : Nouveaux paradigmes urbains : aménagements, résistances et régulations dans la ville 2.0

La séance aura lieu en salle info 2, de 10h00-12h30, à l’Ecole Normale Supérieure, Nouvel immeuble Rataud, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Pour mettre en perspective et poursuivre la discussion de la première séance du cycle 3 de Visions Urbaines autour de la définition des termes de hacking, de marginalité, de ville numérique, nous proposons dans un premier temps de revenir sur les conclusions tirées de nos précédents échanges, avant d’ouvrir un nouveau front de débat qui portera sur les usages et différentes expressions de la « smart city » dans les fabriques contemporaines de la ville.

 Après une introduction des enjeux de cette séance, la première intervention de Flaminia Paddeu tentera ainsi de mettre en perspective les précédents débats, à partir d’un terrain d’enquête particulier, celui des « territoires créatifs » de la ville de Détroit. Son intervention s’intitule : « Articuler déclin et créativité: les arts urbains à Detroit pour une sortie de crise? », et sera poursuivi par un échange avec les participants au séminaire-atelier doctoral, pour clôre les échanges fructueux qui avaient éclos.

 Nous recevrons également Leon Arellano Lechuga, qui discutera un nouveau paradigme dans la production architecturale et urbaine dans le cadre de la communication suivante : «Les archives numériques dans la conception architecturale»Au-delà de la révolution déclenchée par les logiciels de dessin et conception, l’introduction de l’ordinateur a été porteuse d’autres innovations dans la conception architecturale, dont les archives numériques en seraient une des majeures. À travers l’ethnographie du travail quotidien en agence d’architecture, les archives numériques se révèlent, en effet, être un puissant et indispensable panoptique qui permet de reconfigurer une diversité inédite de matériaux de conception, non sans un travail constant et ardu de formalisation, organisation et accumulation. La riche intervention laissera place à un échange avec la salle.

La parole sera donnée à Sally Lanar, qui orchestrera l’intervention finale de ce séminaire-atelier, avec une intervention en anglais intitulée : « Where were you? : The use (or misuse) of Facebook for locating friends »

 Nous vous invitons à vous inscrire en écrivant à visionsurbaines [AT] gmail [DOT] com ainsi qu’à diffuser l’invitation à ce séminaire à qui de droit.

 Et n’oubliez pas de noter également sur votre agenda la séance de clôture de Visions Urbaines :

Traces et signe des réseaux et des infrastructures techniques. Marqueurs identitaires des territoires urbains, les usages augmentés du territoire.

Qui aura lieu le

mercredi 22 Mai 2013, 10h-12h30

GRANDE SALLE, École Normale Supérieure, site de Jourdan, 48 Bd Jourdan, Paris 75014

(transports : RER B Cité Universitaires, Ligne 4 Porte d’Orléans, Bus 38 Porte d’Orélans) 

N’hésitez pas à nous envoyer des propositions d’articles, de recensions et à nous signaler des colloques pour enrichir le carnet de recherche en ligne de Visions Urbaines : http://www.arvu.hypotheses.org . Vous pouvez toujours contribuer à la page Facebook @VisionsUrbaines et via Twitter également


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *